theatre

D'où venons-nous ?

Bilal : « Vous me dites : racontez moi un peu qui vous Êtes comme si nous étions une histoire. Mais rien, nous ne sommes rien, des quidams ou alors on ne sait pas ou on a jamais su ! Maintenant il faut ce qu’il faut et pour raconter une histoire nous voulons bien essayer de dire un
peu qui nous sommes même si un peu on ne sait pas faire
et qu’importe la quantité puisqu’un peu ou beaucoup, ça va être long… »

20 élèves sont invités à se poser la question de leurs origines en s’appuyant sur la pièce Littoral de Wajdi Mouawad. Ils écrivent et mettent en scène une fiction collective, entre théâtre, danse et musique.

Création théâtrale réalisée sur  deux années de résidence, de septembre 2016 à juin 2018, au sein du Collège Henri Wallon à Marseille dans le 14ieme.

 

 

 

Distribution

D’OÙ VENONS-NOUS ?
La création s’est jouée au  Meraln Scène nationale à Marseille
en juin 2017 et mai 2018  dans le cadre des Plateaux ouverts

Mise en scène : Stéphanie Lemonnier
Chorégraphie : Christelle Piccitto
Scénographie : Cyrille André
Enseignants : Fikriye Aydin (Français), Amandine Royère (Anglais), Gregory Jonquet (Musique)
Mme Mohamed : Comptine Comorienne
Avec : Fayad Ali Bacar, Naïma Ali, Charles Amitrano, Farès Ammouri, So ane Aoumeur, Lydia Benahmed, Toihibina Daoudou, Houssamidini Djamadar, Bouchra El Hilali, Mohamed Farkhsi, Nadir Haddad, Lina Kasmi, Justine Lalane, Chayma Mekki, Bilal Mohamed, Sayf Rahmouni, Océane Ravenel
Images : Paule Sardou Topik’Prod
Photographe : Yohanne Lamoulère
avec le soutien du Pôle Nord, Fabrique de l’Agence de Voyages Imaginaires à l’Estaque et du centre social Saint Gabriel 13014

Merci à tous les parents pour leur aide et notamment Mme Mohamed et Mme Ravenel pour l’enregistrement des chants traditionnels ainsi que Frédéric Nevchehirlian pour l’accompagnement et l’enregistrement.

 

 

A propos

« Sayf : O.K. On va être clair ! On sait qu’on a jamais cru en l’existence de quoi que ce soit qui soit quelque part là-haut ou en bas ou quelque part.

Océane: Et ce n’est pas parce on dit ce que l’on dit que l’on croit ! On ne croit pas.

Tous: on ne croit pas !!! OK

Sofiane
: Mais au cas où ! Au cas où il y aurait quelqu’un, on voudrait lui dire de faire quelque chose pour nous, de le faire et de le faire vite.

Sayf
: Si jamais il y a quelqu’un en haut, si jamais quelqu’un nous écoute, on aimerait bien qu’il nous arrive quelque chose de facile. On aimerait bien.

Océane
: Nous sommes prêt à nous engager contractuellement. Nous promettons que quoi qu’il arrive nous enterrerons notre arrière arrière grand-père dans un lieu propice et reposant pour son âme.

Sofiane
: Mais en retour, en retour, nous voulons savoir ce que nous sommes venus faire sur terre ! OK. »

 

La réalisatrice Paule Sardou a accompagné des élèves volontaires a filmé et monté un documentaire en immersion en se posant la question des origines et des liens de filiations. Ces images sont un montage entre les répétitions au collège, à l’Agence de Voyages Imaginaires à l’Estaque, du centre social St Gabriel, à Cadenet lors de la semaine intensive de théâtre ainsi qu’au Merlan, scène nationale à Marseille.

Vidéo

Photos

Infos pratiques

Durée : 45 minutes